Entre les murs - François Bégaudeau

murs.jpg Un vrai plaisir ce livre, on est loin des histoires habituelles sur l’école : pas de complaisance, pas de prof héroïque. Une réalité assez brutale. Le narrateur est prof de français au collège. Ses collègues qui sont des personnages périphériques dans le livre pourraient très bien être autre chose que des profs, on a tous entendu dans son milieu profesionnel ces plaintes répititives sur le comportement des clients ou sur le temps qu’il reste avant les prochaines vacances. Le plus intéressant c’est cette ambivalence envers les élèves : il ne lâche rien mais en même temps il y a une bienveillance. Son ironie n’a pas de limite, et même si les élèves n’en comprennent pas complétement le sens, il y a toujours une réaction de leur part. Je pense pas qu’il y ait une léçon générale à tirer sur l’enseignement de sa lecture, mais si je devais en donner une c’est cette contradiction dans notre réaction vis-à-vis du comportement des adolescents. On est pafois attérés par leur comportement mais c’est eux qui montre la voie malgré tout ce qu’on peut en penser.

PS : j’ai été surpris aussi par la quantité de règles de français qu’on peut oublier sans en rendre compte :)

billet publié dans les rubriques readings le