La ligne de beauté - Alan Hollinghurst

la ligne de beauté Je n’avais pas lu le résumé de ce livre jusqu’à sa fin d’où ma surprise quand j’ai passé la première moitié de l’histoire de Nick Guest. Cet étudiant homosexuel entre dans le Londres des années Tatcher et pas par n’importe quelle porte. Issu d’un milieu modeste, il se fait hébergé chez un camarade de classe dont le père est un député tory en vue. Les 300 premières pages sont donc assez heureuses pour lui : nouveaux copains,nouvelle situation sociale ,une nouvelle famille qui voit en lui un point de repère notamment pour la fille instable mentalement.

Mais bien qu’il arrive à naviguer dans ce monde d’aristocrates, on sent un malaise. Il devient le gigolo d’un fils, homo refoulé, de millionaire libanais et puis il découvre les infidélités de son père “adoptif”. La descente sera d’autant plus dure que les années 80 sont aussi les années SIDA. Dans le livre de Alan Hollinghurst on retrouve cet humour anglais très drôle mais très juste, même dans la douleur.

billet publié dans les rubriques readings le