Le Sicilien - Norman Lewis

le sicilien - norman lewis Ce livre pourrait être une suite romancée de Legacy of Ashes, The history of the CIA de Tim Weiner. L’agence américaine n’est pas au centre des évènements mais elle est en filigrane de l’ascension de Marco Riccione, homme de main de la mafia de l’après-guerre en Sicile. On retrouve les grands thèmes liés aux gangsters en général et aux mafieux en particulier : l’honneur, la disgrâce, le destin, la violence physique.

Marco Riccione qui devient Mark Richards aux USA est un expert des opérations de meurtre de haute volée. On fait appel à lui en Sicile pour calmer les communistes ou à Cuba pour protéger les intérêts communs des hôteliers américains et des agents barbouzes de la CIA. Ceux-ci finissent par le “coincer” pour un très gros travail (qui n’est jamais explicitement nommé dans le roman) : tuer un président.

C’est tragique, mais c’est l’histoire de la mafia non ?

billet publié dans les rubriques readings le