Le troisième reich - Roberto Bolãno

troisiemeMort il y a presque 10 ans Roberto Bolãno fait parti de ses auteurs qui connaissent un succès posthume avec des publications d’oeuvres inédites. Troisième Reich en fait parti: écrit en 1989 et publié en 2010 c’est aussi son premier roman. Le poète d’origine chilienne a connu une vie de bohème avant de s’installer en Catalogne dans les années 80.  Il y est resté pour s’occuper de sa famille, d’où son tournant littéraire vers la fiction pour mieux subvenir aux besoins de sa famille.

l’Espagne est aussi le théâtre des évènements de ce roman. Udo, un jeune allemand y vient passer des vacances dans une station balnéaire en compagnie de sa copine Ingeborg. Il connaît l’endroit étant venu avec sa famille lors de son enfance. Ce sont des vacances pour le jeune couple même si Udo y vient préparer un long article pour un magazine de jeux sur plateau. Il est champion d’Allemagne de Troisième Reich, un Wargame. Il a un peu la grosse tête, il se met à dos le personnel de l’hôtel et les  vacances studieuses dérapent quand ils rencontrent un jeune couple d’allemand un peu plus “rock and roll”.

C’est le premier livre de l’auteur chilien que je lis. Il semble qu’il soit écrit dans un autre style que le reste de sa prose.  Toujours est-il que l’écriture est simple. Pour avoir vécu comme beaucoup ces vacances en bord de mer, on y retrouve bien cette ambiance un peu au ralenti comme au réveil d’une sieste de 3 heures. Et puis il y a ces personnages locaux aux caractères particulier tout en décalage avec l’arrière-plan touristique. Il y a un vrai suspens quand au dénouement de cette “partie” de jeu sans être gratuit. Udo ne voit pas de mal à rejouer sans cesse la seconde guerre mondiale (du point de vue allemand bien sûr). Mais ce n’est pas le goût de tout le monde, et l’auteur nous offre une belle leçon sur le fascisme en le décrivant non pas comme un mouvement politique mais plus comme une tendance qui se tapit, prête à ressurgir.

billet publié dans les rubriques readings le