les logs sous Windows Azure

On a souvent besoin de voir les logs d’une application déployée même si l’application a été testée : par exemple on peut se retrouver avec une configuration différente (et incompatible). N’ayant pas la main sur le serveur comme dans un déploiement “classique” il faut passer par d’autres moyens.

Pour stocker les logs il faut d’abord créer un nouveau projet de type stockage sur le portail Azure :

creation du nouveau projet

storagapp

On obtient ainsi la clé d’accès (“Primary Access Key”) et le nom (“logstorage”) dont on aura besoin après.

Puis il faut dire à notre application web de logger vers cet emplacement. Dans l’interface de l’application, en cliquant sur “configure” on accède aux paramétrages des logs :

app

configuration de l’application web

L’accès est plus difficile, on peut passer par un des exemples du SDK Azure : CloudDrive (%WindowsAzureSDK%\v1.0\samples\CloudDrive). Dans le dossier on exécutera d’abord les deux commandes buildme.cmd et runme.cmd (en tant qu’administrateur). Puis on modifiera le script MountDrive.ps1 dans le sous-répertoire script :

powershell

$Account étant le nom du projet de stockage “logstorage”. En ouvrant ensuite une fenêtre PowerShell on exécute ce fichier (.\MountDrive.ps1) puis on change de lecteur pour aller vers $DriveName ici “cd BLob:” :

script pour accèder aux logs

Enfin avec une commande de copie (copy-cmd ou copy) on peut télécharger les logs.

Bien qu’on ne répète pas l’ensemble de la manipulation à chaque fois, l’accès aux logs est fastidieux on espère qu’une console en ligne en permettra une lecture plus rapide comme sur Google App Engine.

billet publié dans les rubriques coding le