Spin - Robert Charles Wilson

spin Un très bon livre de science-fiction quand on aime la “hard sf”. Au-delà des détails techniques, les personnages ont de l’épaisseur. Le héros, Tyler Dupree, n’est pas le chevalier Jedi : il est simplement le meilleur ami de deux autres enfants, Diane et Jason Lawton quand la Terre se retrouve enfermée dans une membrane surnommée “Spin”. Mais en dehors de cette envelope le temps passe beaucoup plus vite à l’extérieur avec une conséquence désastreuse : l’expansion du soleil va bientôt (50 ans) faire disparaître la Terre. On suivra les 3 personnages tout au long de cette attente. Tyler vit seule avec sa mère qui se trouve être la femme de ménage de la famille Lawton. Jason est un génie, et Diane une fille dont la catastrophe va changer sa vision du monde pour prendre un tournant plus religieux. Le livre décrit bien cette ambiance de décadence, bien sûr la violence est beaucoup plus présente étant donné l’échéance mais globalement il y a une certaine “apathie” de la génération de Tyler. Et c’est ce mélange d’action dans un monde pas très joli et une projection scientifique pas beaucoup plus rassurante qui rend ce livre vraiment intéressant.

billet publié dans les rubriques readings le