Staircase

Nous en sommes qu’au quatrième épisode de cette série - un docu-fiction sur l’enquête autour de la

mort de la femme de Michael Peterson en 2001. C’est très bien fait, je n’ai fait aucune recherche sur Internet de peur de découvrir la fin :) Mais la réalisation, la façon de filmer les personnages et surtout la cohérence dans les scènes nous fait vite oublier que c’est un fait réel. Il semble que la série ait été filmée avec les protagonistes tout au long de l’histoire (déjà plus de deux ans après les faits au quatrième épisode, le début du procès). On y trouve quelques interviews bien sûr mais surtout des scènes où la caméra se fait oublier et alors on rentre dans la vie de l’avocat, de l’enquêteur de la défense, de Micheal Peterson, des policiers.

Pour se donner une idée : le premier épisode est gratuit (sa définition n’est pas très bonne on peut préférer la version normale à 2 euros).

Voici aussi le résumé :

“9 décembre 2001. Durham, Caroline du Nord: La police découvre le corps sans vie de Kathleen Peterson, en bas d’un escalier de sa maison. On pense tout de suite à un accident. Elle et son mari, Michael Peterson, formaient un couple uni, au sein d’une famille sans histoires. Très vite, pourtant, les soupçons se portent sur Michael, romancier à succès et personnage public. Quelques jours plus tard, il est inculpé par le procureur Jim Hardin. Pour se défendre, Peterson engage alors David Rudolf, l’un des avocats les plus reconnus du sud des Etats-Unis. Alors crime ou accident ? Jean-Xavier de Lestrade filme tous les rebondissements d’une fascinante enquête où se mêlent argent, pouvoir, mensonge et sexe… Une série en huit épisodes réalisée par Jean-Xavier de Lestrade et produite par Denis Poncet”

billet publié dans les rubriques readings le