The 4-Hour Workweek: Escape 9-5, Live Anywhere, and Join the New Rich – Timothy Ferris

fourhour

C’est un peu une spécialité américaine : le livre guide, le livre initiatique pour organiser tout ou partie de sa vie. Celui-ci a eu un gros succès, il a été traduit en français.

Tim Ferris nous propose d’adopter un style de vie un peu particulier : la semaine de 4h. Cela se base sur une entreprise qui puisse générer assez d’argent sans supervision constante (ici le livre contient beaucoup de ressources très intéressantes). L’auteur nous apprend comment dire non aux sollicitations constantes pour pouvoir prendre ce qu’il appelle des “mini-retraites”. En gros échanger une carrière de salarié qui débouche sur une retraite hypothétique (dans le sens où notre état financier et  physique ne nous permettra pas d’en profiter pleinement)  contre une celle d’un entrepreneur.

Le livre est une très bonne ressource pour monter un commerce en ligne qui vend des biens matériels. Les aspects marketing, logistiques, SAV sont détaillés. Le chapitre pour combattre le micromanagement (ennemi numéro du nouveau riche nomade) rend compte des différentes entreprises indiennes qui permettent de se décharger des tâches. Mais il y a aussi de la suspicion, non pas sur la véracité des réalisations mais Ferris est issu d’une société où les congés se compte en jours et non en semaine par an. Est-ce une réaction à ce style de vie plus qu’une nouvelle forme d’emploi ?

Dans tous les cas c’est bien écrit, intéressant et il n’y a pas dans ce livre une prétention énorme, l’auteur a beaucoup échoué avant de trouver sa recette idéale et il l’a partage aujourd’hui.

billet publié dans les rubriques readings le