The man

Paul KrugmanJ’ai croisé le nom de Paul Krugman dans mes manuels d’économie puis dans sa chronique, The Dismal Science, et enfin dans les livres sur l’économie ou la politique américaine. Il a toujours été didactique dans ses explications des phénomènes économiques mais jamais simpliste (i.e. ne pas adopter la position faussement rebelle par exemple contre les mathématiques en économie) et surtout virulent contre Bush (même en 2001 lors de l’”union nationale”).

C’est un prix Nobel en Economie bien mérité, et une bonne façon de commencer la semaine.

Krugman en octobre, Obama en novembre, c’est l’Amérique dans ce qu’elle a de meilleure pour elle et pour le reste du monde qui est à l’honneur.

billet publié dans les rubriques everything-else le